Et si la crypto-monnaie était réglementée ?

De plus en plus de gouvernements pensent à réglementer la crypto-monnaie. Monnaie virtuelle qui sert de moyen d’échange, d’unité de compte ou de réserve de valeur, elle n’a pas encore de statut légal. Elle n’est soutenue par aucun gouvernement ou banque centrale.

Mieux vaut prévenir que guérir

A l’occasion du Forum économique mondial, les politiciens se sont réunis à Davos et étaient tous d’accord sur le danger que représente la crypto-monnaie. Qu’il s’agisse du Président de la République française, Emmanuel Macron ou la première Ministre britannique, Theresa May, les politiciens sont bien décidés à mettre en place une réglementation de la monnaie virtuelle. Les dirigeants ont bien en vue la crypto-monnaie et ne lâcheront pas l’affaire de sitôt. Ils demandent plus de régulation et leur objectif est de prévenir une catastrophe économique qui pourrait s’avérer mondiale et causer bien de dégâts. Ces derniers sont inquiets également au sujet de l’utilisation criminelle de crypto-monnaies célèbres telles que le Bitcoin ou l’Ethereum. Redoutant une hausse considérable de la cybercriminalité, la première Ministre britannique est intervenue sur le sujet.

Les dirigeants s’inquiètent

Le Président de la République française, Emmanuel Macron ayant également assisté au Forum économique mondial à Davos, a plaidé en faveur du FMI. Il aimerait que le FMI s’intéresse à la question de la crypto-monnaie. D’après lui, elle pourrait susciter d’importantes crises financières d’ici quelques mois. Il ajoute que la monnaie virtuelle aurait un rôle dans le dérèglement du marché financier et qu’il faudrait rapidement régler cette situation.

Toutefois, pas tous les gouverneurs sont du même avis. En effet, Cécilia Skingsley, la gouverneure adjointe de la banque centrale suédoise, perçoit la crypto-monnaie comme un complément plutôt qu’un véritable danger : « Un Bitcoin ou d’autres versions d’actifs numériques, ou de crypto-monnaie, comme certains les appellent, c’est quelque chose de complètement différent de l’argent version banque centrale. ».

Elle explique que c’est certainement la raison à la négligence de la crypto-monnaie. Il en résulte que la majorité des politiciens présents à Davos seraient de l’avis de réglementer clairement la monnaie virtuelle au plus vite.

 

Source : coin24.fr

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!