De plus en plus de Russes connaissent le Bitcoin

Actuellement, la majorité de la population russe a entendu parler du Bitcoin. L’information touche plus les jeunes que les plus âgés et dans les grandes villes. Le Bitcoin serait le terme le plus populaire en ce moment sur les réseaux sociaux russes. Grâce à plus de 185 000 publications sur les médias, les trois quarts des habitants russes se sentent assez informés sur la crypto-monnaie toujours en tête des monnaies alternatives.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

Plus de la moitié des Russes ont pris conscience de la crypto-monnaie. 56% d’entre eux peuvent affirmer connaître le Bitcoin. Les utilisateurs actifs d’Internet, bien informés à propos du Bitcoin représentent 66%. Les jeunes russes sensibilisés par cette crypto-monnaie décentralisée représentent 75% et sont âgés entre 18 et 24 ans. Parmi les habitants de la capitale, 74% connaissent le Bitcoin. On trouve également des connaisseurs dans les villes de Moscou et la deuxième plus grande ville Saint Pétersbourg.

Bien que l’information se répand rapidement en Russie, peu d’entre les habitants ont une profonde connaissance du Bitcoin. Alors qu’un tiers seulement sait que n’importe qui peut l’obtenir, d’autres pensent que le Bitcoin est interdit en Russie. 29% sont tout de même conscients que les pièces Bitcoin peuvent être achetées mais également minées. 44% savent pertinemment que l’encaissement du Bitcoin n’est pas encore légalisé dans leur pays.

Considérant les pièces de Bitcoin comme d’« autres biens », 40% sont conscients qu’ils peuvent en acheter ou en vendre. Les Russes ne sont pas certains quant aux moyens de conserver des fonds sur la Blockchain. Concernant le vol, 36% l’estime difficile contre 33% qui le pensent faisable.

Le Bitcoin, la monnaie du futur pour les Russes

Les Russes ne considèrent pas encore le Bitcoin en tant qu’opportunité d’investissement. Pour 67% d’entre eux, le Bitcoin acheté en roubles n’est pas rentable. Ceux qui pensent investir dans cette monnaie dans le futur ne représentent que 9% de la population russe.

L’inquiétude des Russes face au Bitcoin résulte du manque d’informations concernant cette crypto-monnaie. Les prédictions optimistes sont rares en Russie. Oleg Chernozub, l’expert conseil de VCIOM, a pour principe un proverbe russe : « nous attendrons et verrons ».

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!