Hush, la banque mobile du bitcoin et des cryptomonnaies

Pour Eric Charpentier, la journée du lundi 22 janvier 2018 aura été l’une des plus décisives dans cette aventure folle qu’il vient de lancer avec sa banque mobile Hush. Ce lundi en effet, la banque a lancé une levée de 10 millions d’euros en monnaie virtuelle sur une période de six semaines. Hush, la première banque mobile de cryptomonnaie a lancé cette opération de levée de fonds pour aller au-delà des pratiques traditionnelles en matière de monnaies virtuelles.

Une volonté affirmée d’agir en toute légalité

Hush entend vraiment se démarquer des autres brokers que l’on a connus souvent. Avec une ambition assez audacieuse d’atteindre les 25000 utilisateurs en un an d’exercice, Hush compte mener les démarches administratives pour obtenir un agrément d’établissement de paiement européen. Une fois cette autorisation obtenue, le site pourra ainsi, comme l’a clairement souhaité Charpentier, servir de creuset sécurisé d’utilisation de la cryptomonnaie. Et si la start-up parvient à obtenir l’agrément d’établissement de paiement européen, il lui permettra, notamment avec la licence d’émetteur de cartes, de conduire ses activités sur le marché financier avec beaucoup plus de facilité.

Hush et la promotion du token

La banque Hush veut rétribuer la fidélité dans l’utilisation de ses services par des tokens. Cette banque mobile qui s’est entourée de grandes compétences comme le cabinet d’audit Deloitte veut même aller plus loin. Par exemple, il y a un avantage à utiliser le token pour payer les services de la banque Hush puisque l’on obtient une réduction de 50%.

En vérité, Hush rêve d’atteindre les cimes que tutoient actuellement les récentes banques asiatiques de cryptomonnaies, dont les services sont assez proches de ceux de la banque d’Éric Charpentier. Sur le vieux continent, c’est Revolut qui est déjà entrée dans la danse. Cette banque aussi entend offrir des services d’achats et de ventes par bitcoins. Il s’agira pour ses utilisateurs de recharger leurs comptes avec des monnaies fiduciaires telles que le dollar ou l’euro. Dès lors, ils pourront se procurer les bitcoins, les ethereum et les litecoins qui seront changés en monnaies virtuelles, utilisables pour diverses transactions. Cependant, les ambitions de Charpentier vont bien au-delà de ce que fait la banque Revolut. En effet, c’est vers une démocratisation de la monnaie virtuelle que Hush veut tendre. Et l’enthousiasme que la cryptomonnaie a suscité ces temps-ci donne des raisons d’espérer qu’elle y arrive.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!