Marchés Gdax

Gdax

Détails de la plateforme
Prix de la plateforme
Voir les revues

GDAX ou Global Digital Asset Exchange est le nom d’une plateforme d’échange de crypto-monnaies americaine. Elle a été créée en juillet 2011 par Brian Armstrong et Fred Ehrsam sous le nom de Coinbase Echange, une filiale du groupe Coinbase située aux Etats-Unis. Après de nombreuses évolutions internes, ce n’est qu’en 2016 que la compagnie renommera la plateforme GDAX.

Points Positifs

Dépôts et transactions assurés
Frais raisonnables
Site fiable

Points Négatifs

3 crypto-monnaies disponibles
Bugs fréquents
Site en anglais

Ce sont trois des plus importantes crypto-monnaies que l’on retrouve à l’achat ou à la vente sur le site gdax.com. Le Bitcoin, l’Ether et le Litecoin sont disponibles pour tous les utilisateurs qui finalisent leur inscription sur la plateforme. Comme Coinbase, Gdax qui fait partie du même groupe financier accepte les dépôts de fonds en Euros ou en dollars depuis une carte bancaire ou un virement SEPA. Le site pratique des commissions de l’ordre de 0,10 à 0,25 % en fonction du montant de l’échange réalisé. Le site est disponible dans plus de 32 pays, mais n’est pour l’instant pas traduit et ne dispose que d’une interface en anglais.

La fiabilité d’un groupe mondial

Le site Coinbase est réputé mondialement pour sa fiabilité et la diversité des services proposés pour le stockage et l’échange des Bitcoins. GDAX suit les pas de la marque phare de la compagnie en utilisant un système de gestion des utilisateurs et des fonds similaires. Les utilisateurs doivent authentifier leur identité à l’aide d’un système à double clés, générées automatiquement par le site. Ce système d’authentification a permis à la plateforme Coinbase, depuis sa mise en place, d’acquérir une réputation de site fiable et sûr, attirant au passage des milliers de nouveaux utilisateurs. Si le site a été simplifié récemment, il reste difficilement lisible pour les novices et souffre de quelques bugs qui entraînent des longueurs dans les transactions et des problèmes de communication avec le support client.