Comment miner de l’ether ?

Si vous souhaitez vous lancer sérieusement dans le minage de l’ether, vous aurez besoin de quelques conseils précis sur la marche à suivre afin de rentabiliser vos investissements. L’ether est la seconde crypto-monnaie la plus recherchée du marché et la demande ne fait qu’augmenter suite aux annonces de plusieurs entreprises internationales de faire fonctionner leurs applications décentralisées sous Ethereum. Comment faire pour intégrer le système et devenir un vrai mineur d’ether ?

Quelques vérifications préalables

Avant de vous lancer dans le minage, mieux vaut vérifier que vous disposez de tous les éléments nécessaires au minage de l’ether. Les deux éléments principaux à avoir devant soi seront le temps et l’argent.

En effet, il est préférable d’avoir un peu de temps si l’on souhaite rentabiliser son minage d’ether et il est beaucoup mieux de pouvoir disposer d’un petit capital à investir pour l’achat de matériel performant. Le réseau Ethereum ne demande toutefois pas autant de puissance de calcul que le système Bitcoin pour être rentable, les mineurs d’ether étant pour l’instant un peu moins nombreux. Il faudra néanmoins vous assurer que votre machine dispose d’une mémoire vive d’au moins 4 Go et d’une carte graphique (GPU) assez puissante.

De plus, les machines utilisées pour le minage d’ether consomment beaucoup d’énergie et dégage de la chaleur. Il sera donc mieux de placer votre machine de minage dans un lieu frais et aéré. Il est souvent conseillé de ne pas enfermer tous vos composants dans un boîtier pour éviter la surchauffe et de placer vos machines dans une pièce bien isolée du bruit et de la chaleur. Si vous pensez que la puissance et la préparation de votre ordinateur sont suffisantes pour commencer le minage, vous pourrez alors vous créer un portefeuille à ether.

La création de votre ether wallet peut se faire par l’intermédiaire d’un site internet spécialisé, d’une application mobile ou d’un logiciel open source. Vous devrez seulement choisir la forme qui vous paraît la plus sûre pour conserver vos ethers, la formule la plus sécurisée étant de pouvoir les stocker sur un appareil qui ne soit pas en connexion constante avec internet. La création de votre wallet entraîne l’attribution à votre compte d’une clé publique chiffrée ainsi que d’une clé privée non-chiffrée à stocker de préférence hors ligne. Lorsque votre portefeuille a été créé, vous pourrez alors décider ou non de rejoindre un mining pool.

Choisir et télécharger son logiciel de minage

Afin de pouvoir miner, il est essentiel de choisir un logiciel de minage d’ether qui soit performant, intuitif et facile à utiliser. Si la plupart des logiciels s’utilisent directement en ligne de commande, il en existe certains qui possèdent une interface graphique. C’est notamment le cas d’Ethminer et Alethone.

Ces deux logiciels sont faciles d’utilisation, ils fonctionnent sous Windows et sont open source. Attention cependant, pour miner au sein d’un pool, il est indispensable d’installer un pilote OpenGL pour sa GPU. Les programmes Ethminer et Alethone donnent la possibilité de miner en pool ou en solo. Une fois que le logiciel a été téléchargé, mieux vaut le configurer selon les bonnes options et créer un raccourci qui exécutera ainsi le programme directement avec les options présélectionnées.

N’oubliez pas d’entrer les coordonnées de votre wallet d’ether afin que tous les ethers qui seront minés soient directement crédités sur votre compte. Une fois toutes les options définies et le minage programmé, il ne vous restera plus qu’à le mettre en route. Après quelques secondes de recherche, votre programme commencera à miner et l’ordinateur tournera au ralenti pour concentrer sa puissance de calcul dans le minage.

Pour vérifier que votre logiciel est en train de miner lorsqu’il est en route, vous pouvez vous connecter au site de votre mining pool depuis un autre appareil afin de voir la progression du minage et le nombre d’ethers que vous aurez généré. Sur les sites de chaque pool, il existe des parties FAQ ainsi que des pages d’aide pour aider les débutants à connecter leur logiciel de minage à leur pool ou pour être sûr de choisir un logiciel de minage compatible avec le pool que vous rejoindrez.

Comment mettre son taux de hash à profit ?

Pour que miner de l’ether devienne une activité rentable pour vous, il est important que vous puissiez maintenir un taux de hash élevé. Attention, cela ne veut pas dire que les autres données relatives à vos machines dédiées au minage ne soient pas importantes.

En effet, la consommation électricité de vos mineurs est à prendre en considération afin d’éviter de voir tous les ethers gagnés partir dans les poches de votre fournisseur d’électricité. Assurez-vous donc de choisir une machine qui possède un taux de hash élevé sans pour autant consommer trop d’énergie. Il existe quelques combines simples pour optimiser son taux de hash au maximum. Un simple moddage de la carte graphique, une actualisation du pilote ou un changement de carte graphique sont souvent des solutions efficaces si vous avez l’impression que votre taux de hash n’est pas aussi élevé que ce qu’il devrait être. La rentabilisation de son taux de hash passe aujourd’hui obligatoirement par un pool.

La mutualisation de la puissance de hash de plusieurs mineurs formant un pool permet un minage plus efficace, régulier et rentable. Rejoindre un mining pool est donc la méthode conseillée pour tous les débutants dans le minage d’ether. Les pools permettent de mettre à profit toutes les puissances de calcul, même les plus petites afin d’arriver à trouver les solutions mathématiques qui valideront les blocs à intégrer dans la Blockchain. Un point de vu réaliste sur le travail de minage est indispensable pour prendre les bonnes décisions et réaliser un minage efficace.

Un pool sépare le travail de calcul en petites entités de travail faciles à résoudre afin qu’un des membres du pool puisse trouver la solution. L’appartenance à un pool n’est pas contraignante, car la plupart d’entre eux fournissent leur lien serveur à tous les logiciels de minage open source et ne demandent pas d’inscription. Avant de vous lancer dans un pool, il est toutefois nécessaire de vérifier la méthode de rémunération du pool afin d’être sûr de placer sa puissance de calcul au service d’un groupe qui saura l’apprécier à sa juste valeur.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!